Qui était Jeanne Cluzel ? 

JEANNE CLUZEL

 

Par arrêté en date du 7 Mars 1978 M. le Préfet  de l'Allier a approuvé la délibération du 21 juin 1977 par laquelle le conseil municipal décidait de donner le nom de " Jeanne Cluzel " au collège de Montmarault.

Il faut rappeler que Melle Jeanne CLUZEL, née à Montmarault le 30 Juillet 1878, a fait une carrière brillante dans l'enseignement.

D'abord élève à l'école communale de Montmarault, elle poursuit ses études au Lycée de Montluçon puis à Paris où elle prépare l’École de Sèvres. Elle en sort certifiée d'histoire géographie.

Elle exerce en qualité de professeur de Lycée à Moulins jusqu'en 1911 puis est nommée Directrice du cours secondaire de Vesoul, puis au Collège de Dreux et enfin termine sa carrière comme Directrice du collège d'Aurillac, dont elle obtient la transformation en Lycée après 1930.

Ayant fait construire le long du boulevard Tourret, un petit pavillon, elle vient y prendre sa retraite paisible dès 1938.

Le 29 avril 1945, elle se présente comme candidate aux élections municipales sur la liste présentée par Monsieur Henri Brun. Elle est élue et nommée 2ème adjointe le 20 mai 1945 lors de l'installation du Conseil municipal. Réélue en 1947, elle est nommée 1ère adjointe le 5 février 1949, à la suite du décès de M. Marcel Chevalier, le 31 décembre 1948.

Lors de la session du 31 mai 1951, elle œuvre pour obtenir la création d'un cours complémentaire à l'école de garçons avec enseignement agricole et ménager.

En juillet 1951, il est demandé aux communes suivantes d'émettre une opinion sur la création d'un cours complémentaire à orientation ménagère et agricole : Beaune,  Blomard, Chappes, Chavenon, Deux-Chaises, Louroux de Beaune, Le Montet, Saint-Bonnet de Four, Saint-Marcel en Murat, Saint-Priest en Murat, Sazeret, Vernusse, Voussac et Villefranche.

Le 27 janvier 1952, elle donne le compte rendu d'une visite de Monsieur l'Inspecteur d'Académie. Ce dernier était chargé seulement de confirmer l'opposition du Ministère à la création d'un cours complémentaire, alors que Madame l'Inspectrice Primaire était pleinement favorable à ce projet.

Le 5 avril 1952, le Conseil municipal demande que soient envoyées à l'autorité compétente les délibérations des 15 communes, donnant un avis favorable à la création d'un cours complémentaire à orientation ménagère pour les filles et agricole pour les garçons.

Son mandat municipal s'est terminé le 26 avril 1953, Melle CLUZEL ne se présentant pas pour raison de santé.

Elle continuera cependant de s'occuper de ce projet, qui lui tenait à cœur. Sa persévérance et celle de la municipalité trouveront une première récompense lors de l'ouverture d'une classe de 6ème en 1957.

Décédée le 5 avril 1960, à Saint Germain en Laye, elle a légué une somme de 3804,74 francs en faveur des écoles laïques de la commune.

 
 © 2003-2019 Tous droits réservés ITOP  - Mentions légales  - Plan du site