CPGE Scientifiques 

LES CLASSES PREPARATOIRES SCIENTIFIQUES





LES SIGLES DONNENT DES ACCENTS MIS SUR CERTAINES DISCIPLINES

M:  Maths                          P:  Physique                      C:  Chimie                           SI: Sciences de l'ingénieur
- Les classes "étoilées" sont des classes de niveau.
- Les enseignements sont assez équilibrés dans les deux filières: par exemple, on fait aussi de la chimie en MPSI, et des maths en PCSI (10h hebdomadaires en PCSI, 12h en MPSI)!
- Le site officiel  prépas.org  donne l'ensemble des filières existantes.

DES DEBOUCHES NOMBREUX ET VARIES

 

- Les grandes écoles d'ingénieurs (environ 200, réparties sur tout le territoire), dans des domaines et des niveaux très divers : l'Ecole Polytechnique (X), Centrale Paris, l'Ecole des Mines,  Supélec, Ecole de Chimie de Paris... , les nombreuses écoles du Concours Commun Polytechnique (ex ENSI), etc.

- Les écoles normales supérieures (qui forment de futurs enseignants-chercheurs).

 

- Les écoles militaires (St-Cyr, Ecole de l'Air,
 Navale, ENSTA).

- Les écoles d'aéronautique (ICNA, ENAC pilote,
 Supaero..).

- La poursuite des études à l'université,
les magisters, le professorat.

 


DES CONCOURS COMMUNS POUR LA PLUPART DES ECOLES


- La plupart des écoles sont regroupées en concours communs:   X/ENS, concours commun Mines-Ponts, concours commun Centrale, concours commun polytechnique (CCP),  concours E3A. L'inscription se fait via le site:  scei-concours

- En pratique un élève de deuxième année de prépa se présente le plus souvent à trois concours communs.

- Les écrits se déroulent de mi-avril à mi-mai.

- Les étudiants reviennent ensuite au lycée pour parachever leur préparation aux oraux. Les candidats déclarés admissibles à un concours sont convoqués à l'oral (qui se déroule de mi-juin à fin juillet presque toujours en  région parisienne).

- Une proposition établie en fonction des résultats du candidat et de ses vœux  lui est communiquée fin juillet/début août, via une procédure dont le fonctionnement est assez proche d'Admission Post Bac.


LA SCOLARITE EN PREPA



- En continuité avec la terminale, au sein d'un lycée,
dans une classe dont l'effectif maximal est de 48,
avec un suivi de l’assiduité, des conseils de classe...
Mais les élèves de CPGE sont aussi des étudiants.

 
 

- Elle se déroule sur deux années.
                . La première année ne se redouble pas.  Le passage en seconde année est décidé par le conseil de classe. Des équivalences du L1 de l'université sont possibles pour les élèves non admis en seconde année (moins de 20% d'une division en moyenne). Certains candidatent pour une autre filière de CPGE, plus adaptée à leur profil.            
                                                             
  Voir les conventions avec l'université
                . On peut redoubler, sous réserve d'autorisation du conseil de classe et dans la limite des places disponibles, la seconde année. Les élèves qui redoublent (baptisés "5/2" ) sont fréquemment de bons élèves, qui veulent intégrer une école plus cotée.  Ces élèves très motivés ne freinent pas la classe, mais au contraire contribuent activement à l'émulation.

- L’encadrement spécifique aux classes préparatoires.
                . Les enseignants de sciences n'ont le plus souvent qu'une classe, ils voient leurs
 élèves presque tous les jours.
                . Ils sont nommés par l'Inspection Générale de l’Education Nationale, sont le plus souvent issus d’une Ecole Normale Supérieure ou ont présenté un doctorat. Presque tous font partie ou ont fait partie des jurys de concours.
                . Des devoirs surveillés réguliers (un par semaine dans les disciplines scientifiques).
                . Deux interrogations orales (dites "khôles")  hebdomadaires ; les étudiants sont encadrés par groupes de 3 par un enseignant pendant une heure. L'objectif est multiple: préparer aux épreuves orales des concours, s'assurer que les notions sont comprises et ont été travaillées; et bien souvent cela se termine en cours particulier.

- Un volume de cours, travaux dirigés et pratiques,
   TIPE (travaux d'initiative personnelle encadrés) d'environ 30 heures hebdomadaires,
auquel se rajoutent les devoirs surveillés et les khôles                  
Voir les horaires détaillés

 
 

-  Comme dans toute formation postbac qui propose des débouchés intéressants, la réussite repose en grande partie sur un travail sérieux et régulier,  facilité par l'ambiance d'entraide qui règne dans les classes et par l’encadrement. 


DEUX FILIERES VOISINES

- Deux filières aux contenus voisins sont proposées: MPSI et PCSI. Elles reposent sur un enseignement scientifique généraliste solide, et une continuité dans la pratique des langues étrangères et des lettres.

 

- La filière PCSI.
                . La physique et la chimie sont deux enseignements à part entière, qui s’appuient sur un cours de mathématiques consistant.
                . Une part significative de l’enseignement est dédiée aux travaux pratiques.
                . Le choix d'option (SI ou chimie) fait pour le second semestre (sous réserve de places disponibles) est décisif, pour accéder aux classes de PC/PC* si l'on suit l'option chimie, ou PSI si l'on a opté pour l'option SI.

 
   

- La filière MPSI.
                . Les maths sont enseignées de manière très approfondie, on y fait moins de chimie.
                . Un choix se fait à la fin du premier semestre entre l'option informatique et l'option sciences de l'ingénieur.
                . Elle conduit en seconde année aux classes de MP, MP* et PSI (cette dernière étant accessible seulement à ceux ayant choisi l'option SI).

- Les débouchés sont identiques, à quelques exceptions près, dont la principale concerne les écoles de chimie qui ne recrutent que dans les sections PC/PC*.  Il en existe d'autres, par exemple L'ENSAE, qui forme des statisticiens, ne recrute que dans les sections MP/MP*,  l'ENSAM (école des arts et métiers) recrute essentiellement des élèves issus de PSI. La plupart des écoles intègrent des étudiants de toutes les filières, en des proportions correspondant à la provenance des candidats. Ils sont ensuite conduits au diplôme de fin d'étude sans distinction de leur filière d’origine.

- Concrètement, un étudiant qui envisage par exemple un cursus d'ingénieur généraliste dans une école du groupe "Centrale", peut choisir indifféremment l’une des deux filières MPSI ou PCSI. Il doit faire son choix avant tout selon  ses goûts, et en cas d'hésitation il a intérêt à déposer un dossier dans chacune des deux voies.

LE RECRUTEMENT

- Il se fait via la procédure  Admission Post Bac

- Chaque filière de chaque établissement sélectionné classe indépendamment les demandes qu'elle reçoit, après avoir écarté les dossiers jugés insuffisants.

- Le classement se fait à partir du dossier de l’élève, qui comporte notamment les bulletins de première et des deux premiers trimestres de terminale, et dont la pièce maîtresse est la fiche pédagogique remplie par les enseignants de terminale, qui indique: les notes,  classements et appréciations dans les différentes disciplines, et l'avis du chef d'établissement sur la candidature et sur le niveau de la classe dont l'élève est issu. Ce classement se fait avant même les épreuves du baccalauréat, ainsi que la première proposition d'affectation d'APB (Admission PostBac).

- Ne pas hésiter à utiliser les possibilités de vœux offertes par APB si l'on est vraiment motivé pour faire une classe prépa, mais veiller à les ordonner (modification possible jusque vers fin mai) de manière cohérente (le premier vœu satisfait annule de fait les vœux suivants, sans possibilité de retour). Attention tout de même à "l'expatriation";  les études en prépa sont prenantes, le soutien logistique et affectif de la famille est un des piliers de la réussite.

- Le recrutement est habituellement un peu plus sélectif en MPSI qu'en PCSI, ne pas hésiter à demander les deux filières si l'on hésite.

- On recherche des étudiants intéressés par les sciences, sans lacune grave dans les disciplines littéraires, et capables de fournir le travail sérieux et régulier indispensable à la réussite. Il n'est pas indispensable d’être premier de sa classe!

LES ATOUTS DES CPGE SCIENTIFIQUES

- Des débouchés nombreux et variés : on peut accéder aux métiers d’ingénieur, enseignant, chercheur, militaire, pilote, et même travailler dans la finance ou la gestion du personnel.

- On repousse à bac+2 le choix du domaine dans lequel on souhaite travailler (les élèves font ce choix après les écrits des concours). De plus il est encore possible de modifier son parcours lors de la scolarité en école d’ingénieur, les options proposées étant souvent très nombreuses.

- Un étudiant de classe préparatoire bénéficie d’un encadrement particulier.

- Les études en classes préparatoires sont gratuites (à part l’inscription obligatoire en parallèle à l’université). La plupart des écoles sont aussi gratuites (seules les inscriptions aux concours sont payantes, de l’ordre de quelques centaines d’euros par concours, avec des conditions adaptées pour les boursiers).

 

- On ressort des deux années de CPGE scientifiques avec une capacité de travail et des connaissances générales très utiles et recherchées pour les formations ultérieures.

- Des programmes de sciences complets et stimulants, qui permettent aux élèves de faire avec goût le travail important qui leur est demandé.
 


CE QUE PROPOSE LE LYCEE BLAISE PASCAL

 


-  4 divisions de première année, 5 de seconde année.                   Voir la brochure

-  La structure avec cinq divisions de seconde année permet une orientation en fin de première année avec peu de contraintes de flux.

- Une option informatique est proposée
dans la filière MPSI (en plus de l’informatique
 commune enseignée dans toutes les classes).

- Un important contingent de classes
préparatoires (18 au total), créant un
environnement intellectuel  enrichissant
entre littéraires, économistes et scientifiques.
 
 

- Des conférences sont régulièrement proposées aux étudiants des classes préparatoires. Ils participent activement et brillamment aux Olympiades de la Chimie.

- La proximité des universités et des 4 écoles d’ingénieurs présentes sur le campus de Clermont Ferrand, qui facilite le contact avec les laboratoires et les enseignants-chercheurs, notamment pour la réalisation des TIPE et la préparation aux oraux.

- La quasi-totalité des élèves admis en deuxième année intègre une école. Chaque année  des élèves issus de l'établissement rentrent dans les écoles les plus prestigieuses (Polytechnique, écoles normales supérieures, Centrale Paris…), et tous sont accompagnés pour réaliser au mieux leur projet en fonction de leurs aptitudes.                 Voir les résultats


 
 - Une situation géographique en centre ville, non loin de la gare SNCF, avec de nombreuses possibilités de logement à proximité (foyers mixtes, résidences étudiantes, internat pour les garçons). Un élève peut être « pensionnaire non logé », c'est-à-dire prendre ses trois repas quotidiens dans l’établissement.                                        Voir les possibilités d’hébergement

QUESTIONS-REPONSES

NOUS CONTACTER




- Vous souhaitez contacter les enseignants :          mpcsi.prof@ac-clermont.fr

- Vous souhaitez contacter des élèves :                  mpcsi.eleve@ac-clermont.fr

- Vous souhaitez contacter l’administration :         cpge.0630018C@ac-clermont.fr
   Par téléphone :     04 73 98 26 50

- Chaque année une journée portes ouvertes  est organisée un samedi vers la fin du mois de janvier,  la date exacte est indiquée sur la  page d’accueil du site.




 
 © 2003-2017 Tous droits réservés ITOP  - Mentions légales  - Plan du site